Ressources pour parents et enfants confinés

Depuis mardi matin, 17 mars 2020, nous voici confinés, chez nous, en famille, pour un temps indéterminé.

Une situation pour le moins inhabituelle, qui nous invite à ralentir, à nous recentrer sur l'essentiel.

 

Voici quelques idées et conseils pour vous accompagner au mieux dans cette période.

  

 

Le contenu sera alimenté progressivement


Ressources sur d'autres sites :

 

PARENTALITÉ / CONTINUITÉ PÉDAGOGIQUE

 

 - Série "je suis un parent à la maison avec mon/mes enfant.s pendant le confinement" par Concept Krisalide : Des conseils particulièrement pertinents et nourrissants et complètement dans la lignée des valeurs de graine d'école.

Episode 1 : "je suis un parent à la maison avec mon/mes enfant.s : comment faire pour vivre au mieux cette nouvelle vie?"

Episode 2  :  "je suis un parent à la maison avec mon/mes enfant.s : dois-je nécessairement enfiler ma cape de super-pédagogue ?!"

Episode 3 : "je suis un parent à la maison avec mon/mes enfant.s : pourquoi le fait d'en faire le moins possible pour eux va les faire grandir ?! »

Episode. 4 : « comment je fais pour supporter qu’il.s prenne.nt autant de temps pour faire les choses ?! ». 

Episode 5 : “j’ai peur qu’il devienne un roi, voire un tyran, si je le laisse faire…” 

Episode 6 : "comment lui « enseigner » la vie quotidienne en pratiquant le « il pourrait… » plutôt que le « il va… " 

Episode 7 : "quand je lui propose des activités, il ne veut pas le faire ou bien il ne va pas au bout… »

Episode 8 : "pourquoi le petit est-il tout le temps en train de faire des bêtises/caprices … ?"

 

- Site Apprendre à éduquer avec notamment ces articles :

 "Confinement, télétravail, continuité pédagogique, incertitude et angoisse… ça fait beaucoup, non ? Ressources et outils pour tenir le coup" 

La continuité pédagogique ne doit pas se faire au prix de la santé mentale des enfants (comme des parents).

 

- Profitons de l'expérience du confinement avec nos enfants pour mieux les comprendre ! 

De nombreuses vidéos peuvent nous y aider, comme celles d'Isabelle Filliozat, par exemple cette conférence : émotions et crises de rage à la lumière des neurosciences, qui nous faire réfléchir à comment éviter les situations de stress qui mènent à des crises et comment réagir au mieux pour les calmer.

 

 

Isolés et confinés avec nos enfants dans ce contexte anxiogène, il peut arriver que l'on "craque" ...  Aux parents démunis, la bouée de sauvetage est de faire appel à des professionnels : 

- n° vert 0 805 827 827 par Enfance & Covid, la plateforme de ressources concrètes et efficaces pour parents et professionnels de l’enfance, avec près de 200 écoutants formés, qui pourront vous écouter, mais aussi vous accompagner pour souffler, respirer ...

-  jecraque@lecoledesparents.com : En écrivant à cette adresse, les parents obtiendront une aide d'un professionnel pour affronter leur difficulté avec leurs enfants, suite aux défis nouveaux que pose le confinement. Ils seront alors mis en contact avec l'un des psychothérapeutes bénévole de cette cellule, qui prendra le temps de les écouter et de les conseiller par téléphone. Une cellule qui s'adresse à tous les parents, de façon anonyme et gratuite.

 

 

ACTIVITÉS

 

 - 365 jeux en en famille : un site qui fourmillent d'idées pour occuper petits et grands!

 

- L'équipe des conseillers artistiques du département de l'Isère propose : 1 jour, 1 musique, 1 image

Sur cette page, une petite proposition ludique et artistique sera ajoutée chaque jour. À votre disposition et à celle de votre enfant, elle comprend tout à la fois une découverte artistique à visionner et/ou à écouter, quelques petites connaissances et une activité pratique ne nécessitant que peu ou pas de matériel.

 

 

LE CORONAVIRUS EXPLIQUÉ AUX ENFANTS

 

Voici des petites BD qui expliquent aux enfants ce qu'est le coronavirus, pourquoi on se confine, comment en faire une opportunité pour exploiter sa créativité...

 

Et une chanson rigolote et positive !

 

 


CONTES MUSICAUX

 

Résistons a la tentation d'occuper les enfants avec les dessins animés ! Ils sont tout aussi friands d'histoires racontées... sans images!

Sur radio classique, vous trouverez les podcasts des "histoires en musique" (avec une indication de l'âge pour lequel ils sont adaptés, nous vous recommandons d'affiner le choix selon la sensibilité des enfants, certaines histoires ou musiques peuvent impressionner les plus petits).

Autres podcasts: Une histoire et... Oli par France Inter : contes pour les 5-7 ans, imaginés et racontés par divers auteurs.

 

Plus originales, les propositions du musée d'Orsay, avec des histoires inspirés de tableaux, sur fond musical : Promenade imaginaire ou encore, "au pays des monstres" (des histoires de Claude Ponti)

Une belle initiation à l'histoire de l'art pour les enfants et les grands !

 

Vous trouverez également des contes musicaux sur les plateformes de musique (spotify, deezer...) :

- "Bulle et Bob", deux frère et soeur dont on partage le quotiden avec humour, émerveillement et tendresse, alternant chansons et histoire, par Nathalie Tual (Bulle et Bob au jardin / dans la cuisine / dans la foret / se deguisent... )

- ceux qui permettent de découvrir les instruments de musique : Pierre et le loup, Piccolo et Saxo...

La liste est longue! (vous pouvez partager vos idées  en commentaire !)

Et bien sûr, rien ne remplace les histoires lues ou contées par les parents, grands parents, grands frères/soeurs...

 


ACTIVITÉS AUTOUR DE LA MUSIQUE

 

Pendant le confinement plusieurs orchestres se sont prêté au jeu de jouer "ensemble" à distance grâce à des montages vidéos. Par exemple :

L'orchestre National de Lyon jouant l'Arlésienne de Bizet

L'Orchestre Radio France jouant Le Boléro de Ravel 

L'Orchestre philharmonique de Rotterdam jouant L'Hymne à la joie de Beethoven 

 

Cela permet d'identifier beaucoup plus facilement les instruments et de percevoir comment est construite l'harmonie d'une oeuvre musicale.

Regarder ces vidéos avec vos enfants peut être l'occasion de plusieurs activités autour de la musique :

- reconnaître, nommer les instruments

- classer les instruments par famille (on peut imprimer des images d'instruments à colorier)

On peut ensuite s'amuser à rechercher des vidéos des mêmes orchestres en situation « classique » de représentation. Vos enfants verront ainsi le code vestimentaire, le chef d'orchestre, et l'organisation dans l'espace de l'orchestre symphonique.

Et pourquoi pas avec les instruments dont vous disposez (ou que vous aurez fabriqué), improviser un orchestre familial !

 

Cela permet aussi de montrer aux enfants que même pendant le confinement, on peut continuer à travailler, chez soi et continuer à contribuer à une oeuvre collective. Dans un orchestre, comme pour les apprentissages scolaires, la continuité du travail et l'engagement dans l'effort sont importants et nécessaires pour rester « au niveau ».

 

 


ACTIVITÉS AUTOUR DU PRINTEMPS / DE LA NATURE

 

Merci à Hélène Libert pour le partage :)

 

Pour ceux qui ont la chance d'avoir un jardin, c'est le moment d'observer les oiseaux

Sur le site Oiseaux des jardins, vous pouvez aider les scientifiques à comprendre quand et pourquoi les oiseaux visitent les jardins, en observant le votre et en photographiant les espèces qui s'y posent.

Avec les fiches des espèces et la galerie de photos, vous pourrez apprendre à les identifier!

 

Une activité très concrète à faire avec les enfants qui concerne aussi et surtout les citadins : 

Semer, planter, des plantes comestibles, partout, même sur du béton...en suivant l'appel des "incroyables comestibles", voilà une initiative magnifique qui pourrait faire boule de neige...pour notre plus grand bonheur à tous : manger, n'est ce pas le premier besoin vital?...1 km autour de chez soi, c'est bien assez pour se lancer!!!

Encore plus simple : lancer des bombes à graines (partout où il y a un peu de terre!)  que vous aurez confectionnées grâce à ce tuto

 

 


PÂQUES ARRIVE !

 

Et qui dit Pâques, dit chasse aux oeufs ! Avec ou sans chocolat, le plus drôle c'est de les trouver !

 

Et si cette année vous fabriquiez vos oeufs, avec des galets peints par vos enfants ? C'est plus facile que de peindre de vrais oeufs et en plus on peut les garder d'une année sur l'autre ! Alors vite à vos pinceaux (et vos cailloux!) 

 

Pour la déco, on peut s'amuser à faire des personnages "oeufs" rigolos  en plantant des graines (lentilles...) dans des coquilles d'oeufs vide : un peu de patience (4 à 10 jours) et les petites pousses se transformeront en cheveux  !


YOGA /MÉDITATION

 

Le yoga est une pratique idéale pour aider vos enfants à se détendre. Delphine Bourdet, sophrologue et professeur de yoga, vous montre des postures de yoga ludiques et relaxantes que vous pouvez pratiquer avec les enfants dès l'âge de 3 ans. :

Du lundi 30 mars au vendredi 15 avril, Isabelle de Lisle propose des Micros-méditations, Les Voyages Imaginaires conçues pour enfants et parents (ensemble), apaisant le corps et l’esprit, libérant les émotions et éveillant l’imagination.

 

 

Pour les adultes :

 

Notre ami, Alexis Mougin, professeur de Yoga qui est intervenu à notre dernière journée d'automne, nous propose des pratiques de yoga à distance qu'il partage avec nous.

 

 


VIDÉOS

 

Il faut bien reconnaître qu'il est compliqué de se passer complètement d'écrans... alors choisissons ce que nous leur proposons à regarder !

 

Pour les plus grands :

des émissions éducatives comme "C'est pas sorcier" par exemple :  "TORTUES : QUAND CARAPACES PASSENT" : 26 mns

 

Pour les plus jeunes :

- Dessin animé "ZOU DIT PARDON" 11 mns : Occasion de parler du vivre ensemble et de l’importance des excuses avec Zou un petit Zèbre

- Découvrir les pays du monde avec MOUC, un petit ours qui fait le tour du monde à vélo avec son ami Chavapa, en aidant les personnes qu'ils rencontrent sur leur chemin

 - Apprendre à dessiner avec DIDOU

 

 

 


POUR RÉFLÉCHIR...

 

- Un beau texte de Francesca MORELLI, psychologue et psychothérapeute italienne :

 

« Je crois que le cosmos a sa façon de rééquilibrer les choses et ses lois, quand celles-ci viennent à être trop bouleversées.
Le moment que nous vivons, plein d'anomalies et de paradoxes, fait réfléchir...

 

Dans une phase où le changement climatique, causé par les désastres environnementaux, a atteint des niveaux inquiétants.
D'abord la Chine, puis tant d'autres pays, sont contraints au blocage ; l'économie s'écroule, mais la pollution diminue de manière considérable.
L'air s'améliore ; on utilise un masque, mais on respire...

Dans un moment historique où, partout dans le monde, se réactivent certaines idéologies et politiques discriminatoires, rappelant avec force un passé mesquin, un virus arrive, qui nous fait expérimenter que, en un instant, nous pouvons nous aussi devenir les discriminés, les ségrégués, ceux qu'on bloquent aux frontières, qui amènent les maladies.
Même si nous n'y sommes pour rien.
Même si nous sommes blancs, occidentaux, et que nous voyageons en première classe ( = complexe de toute puissance avec des relents coloniaux)

Dans une société fondée sur la productivité et la consommation, dans laquelle nous courons tous 14 heures par jour après on ne sait pas bien pourquoi, sans samedi ni dimanche, sans plus de pause dans le calendrier, tout à coup, le «stop» arrive.
Tous à l'arrêt, à la maison, pendant des jours et des jours.
À faire le compte d'un temps dont nous avons perdu la valeur, dès qu'il n'est plus mesurable en argent, en profit.
Sait-on seulement encore quoi en faire ?

Dans une période où l'éducation de nos propres enfants, par la force des choses, est souvent déléguée à des figures et institutions diverses, le virus ferme les écoles et nous oblige à trouver des solutions alternatives, à réunir les mamans et les papas avec leurs propres enfants.
Il nous oblige à refaire une "famille".

Dans une dimension où les relations, la communication, la sociabilité, se jouent essentiellement dans ce non-espace du virtuel des réseaux sociaux, nous donnant l'illusion de la proximité, le virus nous enlève la proximité, celle qui est bien réelle : personne ne doit se toucher, pas de baisers, pas d'embrassades, de la distance, dans le froid du non-contact.
Depuis quand avons-nous pris pour acquis ces gestes et leur signification ?

Dans un climat social où penser à soi est devenu la règle, le virus nous envoie un message clair : la seule manière de nous en sortir, c'est la réciprocité, le sens de l'appartenance, la communauté, se sentir faire partie de quelque chose de plus grand, dont il faut prendre soin, et qui peut prendre soin de nous.
La responsabilité partagée, sentir que de nos actions dépendent, non pas seulement notre propre sort, mais du sort des autres, de tous ceux qui nous entourent. Et que nous dépendons d'eux.

Alors, si nous arrêtons la "chasse aux sorcières", de nous demander à qui la faute et pourquoi tout ça est arrivé, pour nous interroger plutôt sur ce que nous pouvons apprendre, je crois que nous avons tous beaucoup de matière à réflexion et à agir.
Parce qu'avec le cosmos et ses lois, de manière évidente, nous avons une dette excessive.
Il nous le rappelle au prix fort, avec un virus."

 

- Ce témoignage d'une "quarantaine" vécue à l'âge de 5 ans :

AUTREFOIS, UNE QUARANTAINE FORMATRICE PAR PHILIP ZIMBARDO ou comment développer des compétences de survie à l'âge de 5 ans

 

Écrire commentaire

Commentaires: 0